Revenir au site

Les 5 éléments célestes, antichambre de l'immortalité

En complément des 5 éléments terrestres (Bois, Feu, Terre, Métal et Eau) largement répandus, le présent article se propose de donner corps à une inspiration nocturne traitant des 5 éléments célestes. Il est en effet troublant que la tradition taoïste ait débattu depuis plus de 2 000 ans des 5 énergies de la Terre, sans s'attarder sur les 5 modalités dynamiques du Ciel, porte pourtant plus proche du retour à l'origine, de la Suprême Unité (TaïYi), du grand Mystère, du Dao et de l'immortalité. Trait d'union entre la Puissance de la Terre et la Puissance du Ciel, n'est-il pas logique que l'Homme s'interroge sur la première sans oublier celle qui la recouvre ? Accrochez vos ceintures, on part dans le cosmos et à l'origine même de la vie.

· Concepts taoïstes

Quelques notions sur les 5 éléments taoïstes

Les 5 énergies (WuXing) sont citées pour la première fois dans le Nan Jing ou "Classique des difficultés" par le célèbre médecin Bian Que, au IVe siècle avant notre ère. Le modèle s'est progressivement perfectionné au fil du temps et a trouvé sa déclinaison pratique dans des domaines aussi divers que la gouvernance de l'empire de Chine, de la médecine, de l'habitat (Feng Shui), de la musique ou de l'aménagement des saveurs culinaires. Portant les principes mêmes de la vie, le modèle des 5 éléments (ou des 5 phases, des 5 énergies, des 5 agents, des 5 étoiles, etc.) indique que l'harmonie s'obtient par l'équilibre impermanent de 5 agents dynamiques et interdépendants (le Bois, le Feu, la Terre, le Métal et l'Eau) qui s'engendrent et se contrôlent mutuellement. Fractal par définition et s'inspirant des lois de notre monde terrestre, il peut être utilisé indifféremment au niveau des individus (médecine traditionnelle), de la gouvernance d'une société (l'Empire de Chine) ou pour décrire la nature elle-même (5 saisons...).

Sur le plan de la symbolique des nombres et comme on l'a précisé dans un autre article inspiré par les travaux d'Elisabeth Rochat de la Vallée, "cinq est ainsi le nombre de l’harmonie absolue : harmoniser les moments du temps, les saisons, les organes, les phénomènes atmosphériques, etc. Les souffles différenciés du Quatre se rencontrent et font apparaître un centre vers lequel tout converge et duquel tout émane. Entre la réception et la distribution se placent toutes les transformations et mutations possibles. Cinq représente donc la constitution d’un centre organisateur à partir duquel s’effectue la mise en mouvement des différentes modalités du souffle agissant sur Terre, identifiés comme les Cinq éléments".

Ce qu'il est important de comprendre, c'est que le modèle des 5 énergies est une analyse exclusive du plan de la Terre et de l'incarnation. Ce faisant et instruit par les 3 mondes, le lecteur taoïste attentif pourrait logiquement s'interroger : je vois le plan de la Terre, des saisons et de la nature, je vois le plan de l'Homme, de ses organes et de son organisation sociale mais où se trouve le plan du Ciel dans le modèle ? Ce qui est en bas étant à l'image de ce qui est en haut comme le suggère et le représente le symbole du TaïJi Tu (Yin/Yang), comment cet oubli (à part quelques exceptions notables*) a-t-il été possible ? Outre la référence aux Trois Trésors du Ciel (Tian SanBao - le soleil, la lule et les étoiles), comment la tradition a-t-elle pu passer à côté de cette modélisation homothétique et fractale ? En l'absence de réponse plausible, il est sans doute intéressant pour un candidat au retour à l'origine, de s'interroger sur cette question centrale.

Qu'entend-on par "Ciel" ?

Avant d'aller plus loin, il est essentiel de définir ce que l'on entend par "Ciel". Terme hautement ambigu, de quel Ciel parle-t-on ? De la voûte céleste et de la Voie Lactée ? Des 3 luminaires (soleil, lune, étoiles) et des 28 constellations ? De la Grande Ourse ? De l’Étoile Polaire, symbole du Grand Un et du pivot céleste ? Du Ciel postérieur qui suit notre naissance ou du Ciel antérieur qui précède notre venue au monde, nos mémoires et notre ascendance ? Du Ciel "éternel" ou uniquement du Ciel visible, "historique" ou "généré" ? Le Ciel est-il celui de la forme ou du sans-forme ? Est-il celui du Père ancestral suprême " (曾祖父zēngzǔfù ) ou celui des astronomes ? Le Ciel concerne-t-il le monde visible ou les plans subtils et invisibles ?

Si on voulait s'en sortir par une pirouette, on dirait que l'esprit taoïste aime bien définir un concept, une réalité ou un Principe par ce qu'il n'est pas (Wu), plutôt que parce ce qu'il est (You). Ce raisonnement apophatique peut ainsi donner envie de définir le Ciel par "ce qui n'est pas l'Homme ou la Terre". On récupère ainsi... tout le reste. Le cosmos visible mais également les mondes invisibles, les formes de l'astronomie (astres, étoiles, galaxies...), de la réalité quantique, des multivers, comme le sans forme de la matière noire, du vide (WuJi) ou du Grand Mystère de la Création évoqué par exemple dans le HuaïnanZi.

Avant d'aborder les 5 Principes célestes, il est important de noter que le Ciel taoïste est supposé exister de toute éternité (contrairement à la Genèse biblique). C'est pourquoi la tradition préfère parler d"'évolution" du Ciel plutôt que de "création" du Ciel ex nihilo. Comme on a pu aborder dans un autre article, cette évolution céleste s'assimile à sa vertigineuse échelle, à une grande respiration cosmique.

Les 5 Principes célestes

On l'a dit, le symbolisme du Yin/Yang et du TaïJi Tu (point blanc dans le noir et point noir dans le blanc) porte en creux la fractalité du monde. On y retrouve la sagesse d'Hermès Trismégiste selon lequel "ce qui est en haut est à l'image de ce qui est en bas". Ainsi, par un jeu de parfaite analogie, il est naturel de rechercher dans le Ciel les représentations qui prévalent sur le plan terrestre, de retrouver dans le Ciel la sagesse du modèle qui prévaut sur Terre.

De la même manière que les Maîtres des temps anciens ont travaillé par observation et similitude, le jeu d'équivalence auquel nous avons abouti est le suivant :

  • FEU = CŒUR = CONSCIENCE
  • TERRE = RATE = ÉNERGIE/MATIÈRE
  • MÉTAL = POUMONS = LUMIÈRE
  • EAU = REINS = INFORMATION (CONNAISSANCE)
  • BOIS = FOIE = AMOUR-VIE-CRÉATION-GUERISON
  • La Conscience peut s'entendre comme "tout ce qui permet de comprendre, de connaître, d'appréhender et de façonner le monde environnant, de manière psychique et volitive ou intuitive". Sans cesse ascendante et aspirant au grand Tout, elle s'assimile à l'énergie du Feu et du Cœur.
  • L’Énergie et la Matière de leur côté sont semblables par l'équation de la relativité générale d'Einstein : E = mC². Elles renvoient à l'énergie de la Rate qui transforme la matière en nutriments et en énergie, à la Terre qui transforme la graine en tige puis en pain, la glaise en vase.
  • La Lumière est celle des étoiles et de tous les luminaires brillants de l'univers mais également celle de l'énergie noire ou la lumière invisible qui la complète, présente dans tout objet de la création. La Lumière, c'est de l’Énergie concentrée, la pureté concentrée de la Terre qui donne le minerai. L'ensemble de notre univers est né de la formidable lumière du Big Bang. C'est celle des Poumons et de la lumière blanche du Métal, la verticalité de l'épée et de la justice (céleste), le retour à un idéal (parfois nostalgique) qui n'est pas de ce monde. La Lumière porte l'information en respectant à la perfection les lois cosmiques.
  • L'Information porte les messages en lien avec les lois de la Création (gravité, gravitation, circularité, fractalité, interdépendance et intrication, espace-temps, 4 interactions fondamentales de la physique etc.). A titre d'exemple, l'information de la force de gravité s'appelle la chute et le message associé peut s'appeler la douleur. L'information porte un message et le message porte un enseignement. Les lois et l'information sont les mêmes pour tous mais tout le monde ne comprend pas toujours le message ou n'en retire pas le même enseignement. Si je trébuche tous les jours sur une planche mal jointe, c'est une information mais également le message que je devrais la reclouer. En revanche, certains seront gênés par la planche et d'autres pas. Outre le corporel, les messages portés par l'information peuvent également relever de l'émotionnel et du relationnel ou du psychique. D'autres encore sont plus subtils et intuitifs.
  • L'Amour enfin s'assimile ici à un amour inconditionnel, démesuré et universel qui donne en totalité sans attente de retour. Il s'agit de l'Amour avec un grand A dont parlent tous les mystiques et qui optimise la circulation de l'énergie. Le nuage fait tomber ses gouttes partout et les partage avec tous, sans distinction de parcelle, de cadastre ou de nation, permettant l'expression de la création sous toutes ses formes et en tous lieux. Toute goutte de pluie (ou tout rayon solaire) est une sphère de vie et d'Amour universel. L'Amour est en outre ce qui guérit la souffrance du monde (peur, colère, tristesse...).

Dans une version plus détaillée, le tableau d'équivalence des 5 principes célestes est le suivant :

Les cycles célestes

Une fois les 5 Principes posés, il est relativement aisé de retrouver pour le Ciel, les cycles qui fondent le modèle des 5 énergies terrestres.

Le cycle d'engendrement du plan du Ciel est le suivant :

Pour le cycle d'engendrement,

  • La Conscience crée la Matière, fait bouger l’Énergie et donne la forme, de manière consciente ou inconsciente à notre monde. La tradition taoïste nous dit que "le Qi (énergie) suit le Yi (intention)" de la Conscience. Vouloir, c'est pouvoir, on pense et puis on agit. En marge du modèle matérialiste ambiant, on retrouve également ici la création consciente des travaux du Dr Masaru Emoto par exemple sur la mémoire de l'eau ou bien la mesure de l'impact positif de la prière sur l'intensité des conflits (Israël...) ou encore les travaux du chercheur Dean Radin à propos de l'influence de l'esprit sur le comportement des particules physiques. Cette loi porte les thèses de la science post-matérialiste et pose que chaque créature est aussi créateur du monde qui l'environne.
  • L’Énergie engendre la Lumière puisque la Lumière n'est que de l'énergie concentrée et circulante. Les éléments les plus purs de la Terre se concentrent dans la brillance du minerai. La Matière (Terre) engendre l'éclat du Métal et de la Lumière, le filament de tungstène de l'ampoule. Tout objet chauffé dégage de la chaleur et de la lumière.
  • La Lumière engendre et porte l'Information, d'une étoile par exemple qui est morte depuis des millions d'années. Elle nous donne par ailleurs des informations sur la nature de l'atmosphère des exoplanètes. Plus près de nous, le fil de cuivre du Métal porte et fait circuler les électrons de nos ampoules et de nos appareils ménagers (TV, radio...). La Lumière peut aujourd'hui porter les informations d'internet grâce au Li-Fi. La Lumière permet d'éclairer une pièce et de découvrir ce qui s'y trouve.
  • L'Information portée par la Lumière engendre l'Amour. C'est parce que je comprends pourquoi l'autre a agi de telle ou telle manière que je deviens plus compatissant. Au cœur de l'Information portée par la Lumière réside la compréhension, la sincérité et la simplicité. C'est lorsque je maîtrise le geste technique que je commence à aimer un sport, c'est lorsque je maîtrise les compétences d'un métier que je commence à en retirer du plaisir. Dans la nature, l'Information portée par la Lumière s'appelle l'Amour universel, celui dont parlent toutes les traditions spirituelles et mystiques. Elle s'appelle aussi la Guérison. C'est parce que je sais pourquoi j'ai mon cancer que je peux travailler à son autoguérison. La Lumière du soleil elle-même distribue indifféremment et à tous, ses rayons, sans discrimination, porte l'Information de l'Amour de la création et de la vie sous toutes ses formes. Il faut regarder avec ce nouveau regard des films comme "Superman" qui part se ressourcer au-dessus des nuages devant le soleil ou bien"K-Pax" avec Kevin Spacey. C'est enfin une même Information, une même expérience commune, des souvenirs partagés qui génèrent l'amitié, l'amour filial ou les sentiments d'un couple.
  • L'Amour universel enfin, engendre, renforce et élève la Conscience. Par les gestes qu'il a posés et les paroles qu'il a prononcées, le Christ a permis d'élever la conscience des apôtres, au point qu'ils en ont accepté le martyre. L'Amour universel et la Création forment le terrain de jeu (phénomène#noumène) qui permet à la Conscience de s'exprimer, de se manifester et de se retrouver (Re-Connaissance).

Premier de tous les cycles, le cycle d'engendrement explique l'engendrement du monde et la cosmogonie de l'univers. L'histoire du Ciel racontée par le cycle d'engendrement est la suivante : La grande conscience du Ciel (le Dao) a mis en mouvement l’Énergie pour donner forme à notre monde ainsi qu'à la Matière. Le processus a démarré par la création des étoiles et de la Lumière qui ont permis la manifestation de l'univers sous toutes ses formes et dans toutes les directions. Chaque objet de la Création porte dans les faits et en son sein la Lumière originelle et peut accéder à la Connaissance universelle. On retrouve ici la fameuse devise apollinienne de Delphes : "Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les Dieux". L’Énergie (la chaleur), la Matière, la Lumière et la Connaissance portent les lois du monde qui sont les règles du jeu de notre univers. Elles permettent la manifestation de la vie sous toutes ses formes. L'expérience de la vie et la somme de toutes les créations des 10 000 êtres (les hommes et les autres espèces, les paroles, les gestes, les pensées etc.) s'appellent la Création. L'Amour de la Création est tel, que chaque créature du monde peut créer ce qu'elle souhaite, du plus lumineux au plus sombre, sans limite et vivre toutes les options de l’expérience créative. Cet Amour profond et universel pour la création sous toutes ses formes, fonde la vie elle-même puisque l'univers a démarré par un don, celui du champ de l'expérience façonné par la Conscience, l’Énergie, la Matière, la Lumière et la Connaissance. La Création, nos expériences de vie, viennent à leur tour nourrir la grande Conscience, qui peut poursuivre son travail évolutif, spiralé et sans limite.

Cette lecture cosmogonique est la traduction littérale des 5 éléments célestes selon le premier des cycles : le cycle d'engendrement, qui est celui que la mère entretient avec son enfant.

Le cycle de contrôle du plan du Ciel de son côté est le suivant :

Contrairement au cycle d'engendrement qui est le cycle de la Mère (Yin), qui nourrit et "accepte tout", le cycle de contrôle est celui du Grand-Père (Yang) qui éduque et régule. Le cycle de contrôle amène la contrainte et porte les lois du monde évoquées plus haut (gravité, gravitation, circularité, fractalité, interdépendance et intrication, espace-temps, 4 interactions fondamentales de la physique etc.). Ces lois sont celles de notre univers et rien ne dit qu'elles prévalent de la même manière dans d'autres univers (la vitesse de déplacement de la lumière, le temps, les lois de la gravité, l'inflation cosmique...). Certains physiciens travaillent sur ces questions du multivers, imaginant que d'autres lois physiques puissent générer, ailleurs dans d'autres univers, d'autres formes de vie et d'autres types d'espèces conscientes.

Ainsi, pour le cycle de contrôle et pour ce qui est de notre univers,

  • La Conscience contrôle/gouverne la Lumière. La lumière se voit par les yeux. Plus la Conscience de soi est élevée et vibratoire, plus notre regard est vif et lumineux, plus le corps est rayonnant (l'aura orientale, l'auréole christique).
  • L’Énergie contrôle l'Information. La longueur d'onde précise si l'on voit l'objet ou pas, si l'on entend le son ou pas. L'intensité vibratoire (amplitude, profondeur et vitesse) précise si on parle d'Energie ou de Matière. L'Energie de l'observateur détermine si le photon quantique est une onde ou une particule. Plus proche de nous, si je suis en confiance, en colère ou triste, l'autre le ressentira et captera l'Information. L'Energie contrôle l'Information.
  • La Lumière contrôle l'Amour. Il est quasiment impossible de détester un bébé, un chiot ou un saint. A l'inverse, il sera difficile d'aimer un assassin pédophile. Sans Lumière (et l'énergie sous-jacente de la mère qui la fonde), l'Amour ne peut s'exprimer. L'Amour a besoin de la lumière bienveillante de l'acte et la sincérité de l'intention pour apparaître. C'est en outre la Lumière (la passion, l'envie, la joie) qui fonde la création véritable. Sans Lumière, la création se retourne rapidement contre soi ou rime avec l'ennui et la stagnation. La Lumière porte également la guérison du corps et de l'esprit. Le manque de Lumière en hiver explique les dépressions saisonnières. Le soleil printanier et le retour de la Lumière du solstice d'hiver redonnent goût à la vie et à l'Amour de la vie. Parce que la Lumière porte l'Information et gouverne la Connaissance et la Guérison (l'Amour), la science médicale devrait travailler l'utilisation de la Lumière dans le traitement thérapeutique des maladies, établir le lien entre la Lumière et la Matière, les couleurs et l’Énergie, approfondir l'interprétation des textes sacrés sur cette question. 
  • L'Information contrôle la Conscience. La Conscience ne peut pas évoluer sans Information et sans message. Pas de moteur sans carburant. Par les enseignements de la vie et par les épreuves, par les écrits, par les initiations et par l'intuition, par les messages que l'on reçoit à tout moment et que l'on capte, la Conscience de soi, des autres et du monde, des plans visibles et invisibles évolue. L'ensemble des messages de la vie (épreuves et enseignements, joie et gratitude) sont autant de conseillers qui peuvent aider notre Conscience à évoluer et à s'élever vers l'origine et le TaïYi, l'Unité Suprême. Plus on capte de messages portés tous les jours par l'Information des lois de l'univers, plus cette évolution est rapide. C'est cette capacité à capter l'Information qui contrôle notre Conscience. Lorsque l'Information fait "sens", lorsque le message est perçu par le récepteur de la Conscience, le langage commun appelle cela : la "prise de conscience" (dans la compréhension de soi, dans sa relation à l'autre, dans l'organisation de la société...). L'Information véritable est un message qui est capté par la Conscience.
  • L'Amour contrôle l'Energie, optimise sa circulation. La définition énergétique de l’Amour pourrait d'ailleurs être la suivante : "L'amour est ce qui permet la circulation optimale de l'énergie, l'installation de la santé du corps, la paix du coeur et l'ouverture de l'esprit". Jamais on n'engagera autant d'énergie que dans les projets que l'on aime (un entrepreneur, un artiste, celui qui construit sa propre maison, l'engagement humanitaire...). L'Amour contrôle l'Energie. L'absence d'Amour créé des stagnations énergétiques.

L'histoire racontée par le cycle de contrôle est la suivante. Si vous développez le sentiment de l'Amour (Principe céleste de l'Amour) en vous (pour vous-même puis pour les autres puis pour le monde et la vie), votre fréquence vibratoire (Principe céleste de l'Energie) va augmenter quasi mécaniquement. Cette élevation de fréquence va vous permettre d'accéder à des informations nouvelles (Principe céleste de l'Information), développer vos capteurs et permettre d'élever votre Conscience (Principe céleste de la Conscience) qui se traduira par un charisme naturel plus important, une Lumière nouvelle (celle des saints, principe céleste de la Lumière) qui renforcera votre capacité d'agir sur le monde et/ou d'amener les autres vers un monde meilleur, celui de l'Amour universel et de la Conscience universelle. Le renforcement de l'Amour à son tour agira sur la Matière et l'Energie ambiante dans une spirale ascendante intégrant toujours davantage de monde. C'est la raison pour laquelle la plupart des textes sacrés indiquent que le changement du monde commence par soi-même.

Il est essentiel de noter que cette histoire peut démarrer de n'importe lequel des 5 Principes célestes. Ainsi, si vous élevez par le Qi Gong par exemple la fréquence énergétique de votre corps-matière, vous développez de nouvelles sensations qui développent vos perceptions et vous amènent à développer les capacités psychiques et parapsychiques de votre Conscience. Ces capacités vous feront découvrir votre Lumière intérieure qui ne pourra déboucher (sauf exception) que sur un Amour inconditionnel et une volonté d'agir sans force à harmoniser le monde. Le même exercice rotatif pourrait être réalisé à partir de chacun des 3 autres pôles.

Puisque la Création autorise TOUTES les créations et que la liberté est totale, il est tout à fait possible pour un être doté de conscience d'inverser le cours naturel de la vie et de mettre en route, consciemment ou inconsciemment des contre-cycles : le cycle rébellion dans le cas du cycle d'engendrement inversé ou le cycle de révolte dans le cas du cycle de contrôle inversé.

Dans le cas du cycle de rébellion du Fils contre la Mère (cycle d'engendrement inversé, rare et a-naturel) :

  • La Conscience peut s'insurger contre l'Amour en nourrissant des émotions de haine, de tristesse ou de peur viscérale, de destruction à l'encontre de ceux qui nous aiment ou contre soi, 
  • L'Amour peut se rebeller contre l'Information et nier la réalité. Une mère aimante par exemple peut tolérer que son fils vole et refuser de voir la vérité en face. L'Amour de la science peut refuser les thèses de la post-matérialité ou de la conscience délocalisée.
  • L'Information peut ne plus relayer les messages de la Lumière. Un individu par exemple, peut ne pas écouter l'évidence qui lui parvient de devenir un artiste et décider de devenir un homme (ou une femme) d'affaires dans le souci de réussir dans la vie plutôt que de réussir sa vie. A ne plus être écoutée, la "petite voix" intérieure peut se taire durablement.
  • La Lumière peut se retourner contre l’Énergie ou la Matière. Les nouveaux "pouvoirs" liés à la Connaissance peuvent être mis au service de causes de destruction et inverses aux lois du monde (nuire à l'autre, egocentration et séparation...).
  • L’Énergie et la Matière peuvent se rebeller contre la Conscience. Le mental peut vouloir continuer à avancer mais le corps dit stop dans le cas d'un Burn-Out par exemple. 

Dans le cas du cycle de révolte du Petit-Fils contre le Grand-Père (cycle de contrôle inversé, rare et a-naturel) :

  • La Lumière s'oppose à la Conscience. Une force irrépressible empêche l'individu d'agir et de mettre en œuvre ce que le mental souhaiterait faire et que la Lumière considère comme contraire au "juste". C'est ce que le langage commun appelle le "cas de conscience",
  • La Conscience s'oppose à l'Information. L'individu ne tient pas compte de ses initiations, des messages d'évidence qui lui parviennent, le roi refuse d'écouter ses conseillers, 
  • L'Information s'oppose à la Matière/Énergie. Les messages ne sont pas compris ou communiqués, l'interprétation des messages rend le corps malade, la voie de guérison n'est pas la bonne : mauvaise alimentation, pratique énergétique ou spirituelle déviante, mauvaise hygiène de vie, relations toxiques, métier inapproprié..., 
  • La Matière/Énergie s'oppose à l'Amour. Les témoignages d'Amour qui sont adressés à l'individu provoquent un rejet énergétique ou sensoriel, la nourriture du corps et de l'esprit dégradent la capacité de l'individu à aimer, à se calmer, à créer ou à se guérir,
  • L'Amour s'oppose à la Lumière. L'individu reste insensible à la Lumière de lui-même, de l'autre ou de la vie malgré les signes positifs et clairs (les évidences) qui lui sont adressés. L'Amour de l'autre ou du monde l'emportent sur la lumière et l'Amour de soi (autotrahison, déni de soi...). L'individu peut vouloir ne pas guérir (désamour de soi). 

Toutes ces créations existent mais sont inverses et rétrogyres au processus naturel de la vie.

La localisation des 5 Principes célestes

La tradition taoïste précise fréquemment que le microcosme de l'Homme est à l'image du macrocosme de l'univers, il répond aux mêmes lois et résonne avec lui de manière fractale. Ainsi, de la même manière qu'il est possible de localiser les 5 éléments terrestres dans le corps humain (Bois = Foie, Feu = Cœur, Terre = Rate, Métal = Poumons, Eau = Reins), il est également possible de localiser les 5 Principes célestes dans son enveloppe corporelle de la manière suivante :

La Conscience est située au sommet du crâne (BaïHui) et créé la connexion avec la Grande Conscience de l'univers et du Dao. La Lumière (ainsi que la Création consciente) est située sur le 3è œil, appelé Yin Tang, NiWan ou Tian Mu (vision céleste) dans la tradition taoïste, selon les textes et les interprétations. De fréquents exercices font briller ce point à des fins de création consciente et de projection, à l'image d'un phare dans la nuit. L'Amour, la Guérison et la manifestation de la vie sont naturellement dans le Cœur (Shan Zhong). La chaleur, l’Énergie et la Matière sont localisées et stockées au niveau des Reins et de la porte de la destinée (Ming Men). On peut positionner l'information au niveau du périnée (HuiYin) mais il faut plutôt l'imaginer tout au long de l'axe central, appelé également axe du TaïJi ou axe de Lumière. L'Information est l'agent de liaison entre chacun des Principes célestes. Cet agencement des 5 Principes célestes suit du haut vers le bas le cycle de contrôle : Conscience => Lumière => Amour/Création => Énergie/Matière => Information.

La méditation alchimique des 5 lanternes célestes

Sur la base de ce qui précède et à l'image des nombreux exercices méditatifs taoïstes qui travaillent avec les 5 éléments terrestres (orientation cardinale, lien avec les organes, gestion des émotions...), il est possible d'entrer en résonance avec les 5 Principes célestes. L'exercice qui suit en est un exemple illustratif.

La méditation des 5 lanternes célestes : 

  • En position assise, pratiquez préalablement plusieurs exercices respiratoires et de visualisation de nettoyage, des exercices d'élimination des énergies toxiques (corporelles, émotionnelles, mentales...).
  • Les paumes naturellement posées sur les genoux, posez doucement l'intention que vous allez vous mettre en connexion avec les 5 éléments célestes.
  • Puis sans force et au rythme de la respiration, faites apparaître une sphère dorée, chaude et lumineuse au niveau du périnée (HuiYin). Sentez que l'Information va circuler, va se mettre en mouvement, de manière ascendante, que vous allez peut-être (ou pas) percevoir des messages, la Connaissance. Ne vous fixez aucun objectif à ce sujet.
  • Puis, faites doucement apparaître une sphère dorée, chaude et lumineuse au niveau des Reins (MingMen). ressentez la densité de votre corps puis l'Energie et la chaleur de la vie qui s'y trouvent. Ressentez la pulsation de la vie.
  • Puis, faites doucement apparaître une sphère dorée, chaude et lumineuse au niveau du Coeur, au centre de la poitrine (ShanZhong). Ressentez l'Amour universel de la vie, la possibilité de tout expérimenter, de tout ressentir, de tout oser. Ressentez cette vibration d'Amour inconditionnel, du don permanent. Ressentez dans cette sphère-soleil la combustion et la guérison des blessures d'enfance et des mémoires, sentez que vous êtes guéris, ressentez que tout est possible et que rien n'a finalement d'importance.
  • Orientez doucement vos paumes vers le Ciel.
  • Puis, faites doucement apparaître une sphère dorée, chaude et lumineuse au niveau du 3è oeil (YinTang). Sentez que vous êtes acteur de votre propre vie, qu'il vous est possible de modifier le cours de votre existence, que vos pensées forgent votre parcours de vie. Positivez vos pensées et émettez la joie.
  • Puis, faites doucement apparaître une sphère dorée, chaude et lumineuse au niveau du sommet du crâne (BaïHui). Ressentez les vibrations qui proviennent du fin fond de l'univers (ondes alpha, etc.). Sentez que tout est énergie et que tout ne se voit pas. Sentez que vous n'êtes pas seul(e), que tout est Unité, que vous êtes connectés à des forces subtiles, invisibles et infinies. Ressentez cette connexion.
  • Puis ressentez simultanément la brillance chaleureuse des 5 sphères célestes dorées, ressentez l'axe de lumière central qui relie les 5 principes et laissez venir les informations, sans aucune intention et aucun objectif.
  • Puis, posez doucement l'intention du retour, ici et maintenant dans votre corps. Portez votre attention sur votre abdomen (DanTian inférieur), faites quelques mouvements pour y ramener l'énergie puis pratiquez quelques automassages pour revenir doucement dans le réel. Allez marcher quelques minutes si besoin et reprenez vos activités.

Dépasser les 5 éléments célestes

Comme tout modèle, la représentation des 5 éléments célestes est une simplification car au-delà de notre univers cosmique, existe une infinité d'autres univers, avec d'autres lois et d'autres espèces créatrices, dans un jeu de fractalité et de miroirs qui se reflètent l'un l'autre, à l'infini. 

On le constate dans l'illustration ci-dessous, les 5 éléments célestes eux-mêmes ne représentent qu'une partie de la réalité du monde (Yang) et ne font que compléter la réalité Yin du Plan de la Terre (5 saisons...) ainsi que la réalité Yin/Yang du Plan de l'Homme (5 émotions, 5 organes, 7 fonctions psychiques...).

Dans le cadre de son évolution spirituelle et dans sa quête du retour à l'origine, l'Homme peut naturellement évoluer en harmonie avec le Plan de la Terre et de l'Homme pour renforcer sa vitalité, sa longévité, pacifier ses émotions via les exercices Yang Sheng de Qi Gong, son alimentation et son hygiène de vie.

Dans un deuxième temps, notre pélerin de la vie peut vouloir travailler avec le plan du Ciel et les 5 Principes célestes, développer sa lumière intérieure, capter davantage d'Information et de messages (intuition), développer sa compassion et plus largement le sentiment d'Amour universel qui sourd en lui. Voyageur céleste, il peut vouloir plus largement ouvrir sa Conscience et son Energie à des mondes et à des plans vibratoires qui le dépassent.

Plus loin encore, notre chercheur de sens et d'évolution peut vouloir travailler avec le vide qui pourrait se définir par le terme d'absence : absence de Terre et de Ciel, de temps et d'espace, absence de l'autre, du monde et de soi, absence du visible et d'invisible mais également absence des 5 principes terrestres comme des 5 principes célestes : absence de Conscience, absence de forme, d'Energie ou de Matière, absence de Lumière, absence d'Information (le plein potentiel), absence d'Amour et de Création, absence de la notion même de Guérison. Parce qu'il contient toutes les formes, on pourrait également entendre le vide (Wu = "ce qui n'est pas") comme une potentialité, de plein et d'action, de manifestation de ce qui n'est pas encore mais qui pourrait être. Une définition du vide pourrait donc être une "absence-potentialité" ou bien "ce qui pourrait tout être" . Le vide peut également s'assimiler à un vortex qui mettrait en relation les univers entre eux. Portail inter-dimensionnel, le vide pourrait expliquer les phénomènes qui défient à ce jour nos lois physiques, comme le phénomène de l'intrication quantique des particules, les souvenirs de vies antérieures chez les jeunes enfants, la prémonition ou la rétro-causalité par exemple, mise en évidence par le physicien Philippe Guillemant.

Pour information et en s'inspirant de certains textes, on pourrait au passage définir le TaïJi comme ce moment infime où le Wuji ("le sommet du néant") s'apprête à basculer du côté de la forme et des 5 principes célestes, puis terrestres.

Conclure

Au même titre que le plan de la Terre et de ses 5 éléments, le Cosmos porte les lois de notre plan de réalité. Puissance du Ciel, il n'est encore qu'un maillon ou qu'une marche intermédiaire vers l'immortalité, qu'une échelle de meunier vers le retour à l'origine et la Grande Unité, le TaïYi et au-delà, au Dao lui-même. On se souvient ici de ce passage du Tao Te King qui nous précise que "l'Homme imite la Terre. La Terre imite le Ciel. Le Ciel imite le Dao. Le Dao n'a d'autre modèle que soi-même.” (Tao Te King, XXV). Le Dao transcende le modèle des 5 éléments de la Terre ainsi que le modèle des 5 Principes du Ciel. Au centre de ces deux puissances, l'Homme peut accéder à l'un et à l'autre ainsi qu'à l'Unité Suprême puisqu'il est dit que "le Maître comprend qu'il est Un avec l'univers" (Tao Te King, XLII). Image parmi d'autres, le soleil se reflète dans toutes les flaques ou les gouttes d'eau mais le soleil est unique. La séparation est un effet d'optique.

Par le travail du vide notamment (WuJi) étroitement associé à l'Unité Suprême, l'Homme peut accéder simultanément à la Conscience, à l'Energie et à la Matière, à la Lumière, à l'Information, à l'Amour, à la Guérison et à la Création "consciente". C'est la "voie du vide" pratiquée par les Maîtres Zen ou Ch'an par exemple.

Les Maîtres les plus avancés parviennent par la suite à "broyer le vide" et à retourner au Dao, là où tout a commencé et où rien ne finira.

Dans notre quête du retour à l'origine et à la Source, si la voie du vide est la plus rapide, c'est peut-être aussi la plus rude et/ou la plus austère. Le passage par les 5 Principes célestes porte une voie alternative intéressante à explorer par les pèlerins de la vie. Elle consiste à opter pour le lacet plutôt que pour le raidillon, à prendre le temps d'une vie, le soin d'apprécier l'harmonie et le paysage de nos vallées terrestres, tout en se rapprochant toujours davantage des cimes et de l'apex, de l'origine du monde et du Grand Mystère. Cette voie des 5 éléments célestes est peut-être le compromis heureux de ceux qui ne veulent pas tout de suite quitter le monde des Hommes, en embrassant la voie mystique de la dissolution du Soi dans le Grand Tout.

* Au vrai, quelques penseurs taoïstes comme Xu Shen (IIe s. ap. JC) dans le WuJing Yiyi ont attribué 5 vertus au Ciel : supervisant et Premier (Shàng Tiān 上天) , Vaste (Hào Tiān 昊天), Brillant (Huáng Tiān 皇天), Profond (Cāng Tiān 苍天) et Compatissant (Mín Tiān 旻 天). Ne pourrait-on pas y lire les 5 Principes célestes de la Conscience, de l'Energie (et la matière), de la Lumière, de l'Information insondable et de l'Amour ?

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK