Revenir au site

Lettre ouverte de l'une de mes cellules au Président Macron ou la parabole des 24 pourquoi

Cher ami,

Le PAS CA nitaire est en passe d'être voté. Comme mes 10 000 milliards de semblables, je porte la vie, la mémoire de l’univers et à ce titre je m'interroge. Moi, cellule lambda, j'ai été désigné pour t’adresser ces quelques mots, que tu liras peut-être, si tu en as le temps.

Directement concernées par tes dispositions sanitaires, j’ai tenté de compiler leurs inquiétudes histologiques sous la forme de 24 pourquoi. Tu ne me tiendras pas rigueur du tutoiement de l’épistole qui, j’en conviens, s’éloigne des marques de respect dues à ton rang d’eucaryote suprême.

Patiemment écrits à l’encre cytoplasmique et en nombre équivalent au nombre d'heures d'une journée terrestre, les 24 pourquoi sont donc les suivants :

Concernant le vaccin :

1. Pourquoi ne pas vacciner uniquement les personnes à risque (âgées et affectées de comorbidités) et consentantes puisque les vaccins développés déclarent éviter à plus de 95% les formes graves de la maladie ?

2. Pourquoi vacciner l’intégralité de la population quand on sait que l’âge moyen des patients décédés est de 82 ans et que le taux de létalité global est de 0.7% ?

3. Pourquoi vacciner les jeunes qui ne meurent quasiment pas du virus si les personnes à risque sont vaccinées ?

4. Pourquoi rendre la vaccination obligatoire alors que nous sommes encore en AMM conditionnelle et en phase expérimentale de niveau 3 ?

5. Pourquoi généraliser un vaccin dont l’efficacité s’affaiblit fortement dans le temps et que le patient vacciné reste objectivement contaminant (cf. observations récentes en Islande, un vacciné de la grippe émet par la respiration 6 fois plus de germes) ?

6. Pourquoi généraliser un vaccin qui va nous faire entrer dans une logique d’inoculation régulière et périodique, au gré de l’évolution des variants et des mutations virales ?

7. Pourquoi systématiser le recours au vaccin lorsque certains chercheurs pensent que le recours accru à la vaccination renforce la résistance du virus et sa capacité mutante ?

8. Pourquoi avoir refusé d’engager la responsabilité des laboratoires et de l’Etat quant à la généralisation de ce vaccin auprès de l’ensemble de la population ?

9. Pourquoi imposer un Pass sanitaire alors que cela n’a jamais été envisagé pour la grippe saisonnière qui touche tous les ans en France jusqu’à 8 millions de personnes et qui tue jusqu’à 15 000 personnes ?

10. Pourquoi répondre à une crise principalement socio-économique (l’engorgement des services hospitaliers) par une réponse sanitaire ?

Concernant les alternatives au vaccin :

11. Pourquoi ne se restreindre qu’à la piste vaccinale et ne pas engager les mêmes moyens de recherche dans les traitements thérapeutiques, comme la molécule Ivermectine qui semble avoir récemment démontré son efficacité (Laboratoire Pasteur), le duo macrolide Zytromax/zinc ou le Coflotol (testé à l'institut Pasteur de Lille) ?

12. Pourquoi ne pas investir massivement dans les start-up qui développent des traitements innovants comme Xenothera à Nantes ?

13. Pourquoi ne jamais évoquer le nécessaire renforcement de l’immunité par une alimentation saine, une activité sportive régulière, des exercices respiratoires ou énergétiques et plus globalement une meilleure gestion du stress ?

Concernant la communication :

14. Pourquoi ne pas renforcer la pharmacovigilance et communiquer quotidiennement sur les métriques des effets indésirables et secondaires de l’inoculation du vaccin : nombre d’arrêts ou d’incapacité temporaire de travail (ITT) liés à la vaccination, myocardites, péricardites, polyarthrite rhumatoïde, syndrome de Guillain-Barré… ? Une étude de l’AFMPS belge du 15 juillet 2021 remonte par exemple près de 10 000 personnes souffrant de troubles significatifs post-injection (sur les 7.5 millions de personnes vaccinées). Parmi elles, 7 000 présentent des ITT et près de 1 650 des troubles graves (événement significatif, hospitalisation, pronostic vital engagé, décès).

15. Pourquoi avoir annoncé que la vaccination ne serait pas obligatoire le 27 décembre 2020 et être revenu sur cette promesse 6 mois après ou bien que "le Pass sanitaire ne serait jamais un droit d'accès qui différencie les Français" le 21 avril 2021 dernier ?

16. Pourquoi ne pas avoir fait débattre de manière transparente les experts sur la place publique à propos des bénéfices et risques associés du vaccin ? Pourquoi cette impression d’une voix et d’une voie thérapeutique unique attendu que l’homme d’un seul livre est un esclave comme le disaient les anciens ?

17. Pourquoi ne pas faire apparaître plus clairement les liens ou conflits d’intérêt entre ceux qui conseillent le monde politique ou médiatique et les laboratoires pharmaceutiques ?

Concernant le PASS Sanitaire :

18. Pourquoi interdire l’accès des trains et des autocars et non pas aux RER, métros ou aux bus dont les trajets sont parfois très longs ?

19. Pourquoi ne pas autoriser le test salivaire comme lors du Festival de Cannes en juillet dernier ?

20. Pourquoi ne pas rendre les autotests plus fiables ?

21. Pourquoi sommes-nous le seul pays au monde occidental à nous enfermer dans le Pass sanitaire et ne sommes-nous pas suivis par des pays comme l’Allemagne, le Royaume Uni ou les États-Unis ?

22. Pourquoi briser le secret médical en communicant des informations médicales personnelles à des restaurateurs, des administrations ou à la Police ?

23. Pourquoi créer un Q/R Code permettant l'ajout facile de données sensibles et personnelles, préfigurant le social scoring à la chinoise (statut de sous-citoyen, accès limité à l'emprunt ou à la scolarité, interdiction de sortie du territoire...) ?

24. Pourquoi ne pas contribuer à l’unité par le choix libre et éclairé plutôt qu’à la discorde, dans un pays déjà largement fracturé (convictions religieuses, convictions politiques, inclinations sexuelles, urbains/Ruraux, racismes divers, défiance/politique et vis-a-vis des journalistes, gauche/droite, souverainistes/mondialistes etc.) ?

D’autres pourquoi auraient probablement pu compléter cette liste déjà longue mais mes homologues tissulaires ont préféré opter pour la synthèse et le noyau.

Ami Président et voisin de cellules, en vérité, nous ne comprenons pas les raisons de ton acharnement et de tes choix. En poussant au plus loin ta logique, la vie étant létale à 100%, pourquoi ne pas développer sans tarder un vaccin contre la vie elle-même ?

Le monde que tu bâtis n’est pas le monde de la vie puisque tu le sais et tu l’as appris auprès de Paul Ricoeur, pour qui la liberté est une caractéristique fondamentale de l’homme, la vie repose sur un principe absolu de libre agir. La feuille de l’arbre comme la goutte de pluie peut tomber où bon lui semble. Or, de liberté, il n’en est plus question pour un bon tiers de la population. L’égalité entre tous n’est plus garantie quant à l’accès aux loisirs, aux modes de transport ou même aux soins comme tu l’avais envisagé en première intention. Le « passe-pore » que tu as initié, nourrit encore davantage la peur et la séparation entre les hommes. La fraternité recule. Déjà ébranlée par les divisions politiques, sociales, territoriales, religieuses, économiques, la devise républicaine Liberté, Egalité, Fraternité s’efface progressivement des frontons des mairies. Trop faible, Marianne à genoux et masquée ne peut plus guider les peuples. Atteinte par un nouveau mal, elle porte une blouse blanche et attend son respirateur artificiel. Elle sait qu’elle est passée seconde, derrière le roi de papier, Covid19, qui tue désormais moins que les accidents de la route et 15 fois moins que les accidents cardio-vasculaires qui font disparaître environ 400 personnes par jour.

Ami Président, écoute tes cellules et pars redresser le buste de celle qui fonde notre civilisation, de celle qui sans faiblir, a protégé Gavroche, les réfugiés espagnols ainsi que tous ceux qui tous les ans, bénéficient de son asile maternel. Si la liberté tombe, ses sœurs égalité et fraternité reculeront avec elle, entrainant dans les eaux sombres du désordre, la proue de notre civilisation et une part de notre humanité. Tu n’auras plus alors de République à protéger et tu deviendras le Président du (co)vide et du chaos plein.

Alors, si tu me demandes ce qu’il conviendrait de faire, il te suffit de reprendre les 24 pourquoi et d’en faire des axes d’action, à même de transformer tes cellules de crise... en cellules de vie et d'espoir.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK